Les délires du net : le nouvel eldorado ? - Janet Paulson
Janet Paulson

Les délires du net : le nouvel eldorado ?

Les délires du net : le nouvel eldorado ? - Janet Paulson

Vous l'aurez sans doute constaté tout autant que moi, Internet pullule aujourd'hui de nouveaux personnages, tous plus délirants les uns que les autres.

Les nouvelles stars du net, ou encore les inconnus du web, peu importe leurs noms, toujours est-il, qu'ils parviennent à obtenir un nombre de vues incalculable, en particulier sur Youtube.

Alors voilà, fidèle à mon esprit curieux et toujours interrogateur, je commence à me poser de nombreuses questions à leur sujet. Quels sont leurs intérêts ? Sont-ils aussi déjantés que ce qu'ils veulent montrer ? Est-ce que ce qu'ils montrent est vrai ou faux ?

Bref, vous l'aurez compris, je me demande surtout si ces nouveaux personnages qui atteignent parfois un niveau de notoriété dépassant tout entendement, sont-ils de si bons acteurs et humoristes, ou tout simplement de très bons commerciaux ?

Il faut l'avouer, qu'ils soient l'un ou l'autre, le résultat est le même, des millions de vues sur Youtube, la célébrité réelle ou juste virtuelle, et parfois même, un accès aux plus grandes scènes pour enfin sortir de l'anonymat. Ils sont donc très bons, j'en conviens, mais s'ils pouvaient partager leur savoir, nombreux sont les personnes qui se lanceraient dans le délire virtuel.

Vu que la question me tracassait tout de même beaucoup, et puis, peut-être qu'au fond de moi, j'avais aussi envie de les imiter, je suis allé retrouver un ami de longue date qui travaille à Referencement Montreal, une société de référencement spécialisé sur le web.

Lui en rigole d'ailleurs, car de son point de vue, ces personnages starisés en quelques mois sur le net, possèdent sûrement un talent indéniable, mais maîtrisent à la perfection les rouages du web. Liens habillement placés, auto-promotion sur des sites bien ciblés, choix des thèmes abordés soigneusement triés et enfin, une utilisation poussée des réseaux sociaux sont les points incontournables pour être vu, et nul doute que ces derniers parvenus du web, savent les utiliser à bon escient.

Alors que faut-il faire ? Renier ces personnages finalement plutôt drôles, qui égaient parfois nos journées et soirées passées à naviguer sur le net, ou tout simplement les accepter et les considérer objectivement comme nous le ferions avec tout artiste ?

Ma conclusion fut plutôt rapide finalement, car après réflexion, je me dis qu'il est clair que ce sont des professionnels de la communication virtuelle, mais qu'on ne peut pas leur enlever leur talent, car une bonne communication sans qualité évidente ne mènerait sûrement pas à la même réussite au delà des frontières.

Alors chapeau bas les artistes, une belle adaptation au siècle des nouvelles technologies !